pertes de cheveux


SCROLL DOWN

pertes de cheveux


L’alopécie ou perte des cheveux est un des effets secondaires des chimiothérapies le plus redouté par les femmes.

La perte de cheveux est un effet secondaire particulièrement désespérant de la plupart des chimiothérapies administrées dans le cadre du cancer du sein : évidemment, elle affecte l’apparence physique de la patiente à un moment où elle se sent déjà en méforme, mais en plus elle stigmatise pour elle-même et son entourage son état de "patiente cancéreuse".

Accepter que l’on va perdre les cheveux est déjà pénible lorsqu’on l’apprend lors de la consultation chez l’oncologue, mais aussi lorsque l’on perd effectivement les cheveux.
Cette alopécie est vraiment difficile à admettre, même si on a tendance dans le discours à la banaliser par rapport à l’enjeu de la chimiothérapie, à savoir l’augmentation des chances de guérison.

Comprendre le pourquoi et comment se passe la chute de cheveux permet d’anticiper et de mieux surmonter.

Alopécie : description et causes

L’alopécie est le terme qui désigne la chute de cheveux, mais aussi de poils ,comme les cils, les sourcils, les poils des aisselles…

La chute des cheveux à proprement parler survient assez brutalement deux à quatre semaines après la première chimiothérapie et s’étale sur une période de deux à trois jours

Des traitements de chimiothérapie sont  à l’origine d’une perte de cheveux, qui est souvent totale. Les molécules toxiques contenues dans ces traitements s’attaquent aux cellules cancéreuses, mais aussi à des cellules saines. Les cellules des follicules pileux étant très sensibles, elles sont les premières touchées. Les bulbes des cheveux et des poils meurent, d’où leur chute.

Il faut préciser que la perte des cheveux n’est pas systématique en cas de chimiothérapie et qu’elle est surtout temporaire. Les cheveux repoussent une fois les traitements terminés.

Prévention de l'alopécie

Contrairement aux idées reçues...Couper ses cheveux ne permet pas de limiter leur chute, juste de la retarder de quelques jours. L’impact psychologique est toutefois important, puisque la masse de cheveux qui tombe est moindre.

Ainsi que prendre des compléments alimentaires n’ont pas d’action sur la chute des cheveux, mais peuvent éventuellement être utilisé lors de la repousse et de renforcer. Mais attention aux éventuelles interactions et contre-indications  pour toutes personnes affaiblies par les traitements !

Un astuce efficace pour limiter la chute des cheveux : le port d’un casque réfrigérant  deux heures avant et une heure après la chimiothérapie pour diminuer la perte de cheveux . Il faut savoir son efficacité n’est pas absolue, que le port peut en être pénible et parfois même douloureux pendant les 20 premières minutes. Le froid en contractant les vaisseaux sanguins du cuir chevelu diminue la concentration des produits à cet endroit.

Commander une perruque dès l’annonce de l’alopécie afin de commander celle-ci la plus identique à votre coupe actuelle, est une recommandation. Un certificat est établi par le médecin et doit être directement envoyé à la caisse de maladie ; l’accord du remboursement est systématique et permet de couvrir 250 Euros des frais de la perruque et supplément payé si on dispose d’une caisse médico-chirurgicale.Une perruque coûte au Luxembourg entre 400-500 Euro.

Alopécie : remèdes et traitements

Il n’existe malheureusement pas de traitement miracle pour éviter la chute des cheveux et des poils.

Porter un foulard ou une perruque sont des solutions de "camouflage", le temps d’attendre la repousse des cheveux pour celles qui le décident, à savoir qu'une tête sans cheveux refroidie plus rapidement, surtout la nuit, d'ou l'importance du foulard de nuit.Hors assumer sa calvitie est une autre solution avec le slogan de  ‘‘Féminine malgré tout’’est devenu non seulement un slogan de révolution contre les regards externes mais aide certaines à affronter ces regards attristés et confronter/ sensibiliser ainsi chacun....chacune à la maladie.

Généralement les cheveux qui repoussent ont une autre consistance, plus douce et plus fine comme celle de cheveux de bébé. Lors de cette repousse, les patientes sont souvent étonnées de constater que leurs cheveux n'ont plus le même aspect :couleur, épaisseur, raide , bouclé. ...

Il n’existe pas de contre-indication formelle à pratiquer une coloration douce des cheveux lors de la repousse si on était habitué à le faire auparavant.

La repousse est systématique et commence environ quatre semaines après la dernière séance de chimiothérapie, la radiothérapie, quant à elle, n’a aucun effet sur cette repousse et ne la freine pas.

Demander à votre médecin si vous envisager de prendre des compléments.Avant d’envisager de prendre des compléments alimentaires pour fortifier les nouveaux cheveux

Pour masquer la perte des cils et des sourcils, beaucoup de femmes optent pour  le maquillage simple pendant le traitement ou en maquillage permanent en préventif avant la perte de poils . 

Fotolia_113309731_L.jpg

La perte des cils et sourcils ,qui n’est pas systématique comme celle des cheveux, entame encore davantage l’apparence des patientes et dès lors, leur moral.

Des conseils de maquillage spécifiques à cette situation peuvent être donnés par un personnel qualifié (en particulier,une esthéticienne spécialement dédiée aux patientes sous chimiothérapie) peut prendre contact avec les patientes sur demande et leur donner des conseils .Ce détail est loin d’être primordial mais peut contribuer, dans une certaine mesure, à une récupération de la confiance en soi. 

syndrome mains/ pieds


syndrome mains/ pieds


pertes cognitives


pertes cognitives


perte de sommeil


perte de sommeil


 

aplasie


aplasie


 

pertes des ongles


pertes des ongles


 

mucites buccales


mucites buccales


 

Ménopause précoce


Ménopause précoce


Lymphoedème


Lymphoedème