En raison de la maladie elle-même et des traitements avec les répercussions sur le quotidien, la période d'été est particulière. Il est parfois difficile de faire des projets dont l'organisation peut être une source d'angoisse supplémentaire.....

Mais, vous ne rêvez que d'une chose, changer de tapisserie et d'air,de rythme, vous avez besoin d'une pause ... vous en avez le droit!

Vous pouvez! Mais à condition de vous y préparez de façon adaptée.

Une petite escapade sera alors bien possible ce, malgré vos traitements.


Première condition : Avoir le feu vert de votre oncologue

Votre Oncologue va aussi programmer ses vacances, donc parler lui de votre projet .Afin de pouvoir organiser ces si attendues vacances dans les meilleures conditions, veuillez en parler à l'avance à votre médecin.

Si votre état de santé le permet, il vous donnera les possibilités et adaptera le protocole. Il pourra probablement décaler les traitements, voir de programmer vos vacances entre, ou même de les programmer près de votre endroit de vacances. .

Deuxième condition :  To Do List !

Avant de partir:

  • demander une autorisation de séjour à l'étranger à la CNS en leur envoyant un certificat médicale de votre oncologue même si vous êtes en congé de maladie .Faites la demande idéalement 3 semaines avant le départ. Si vous avez besoin d'une autorisation à court terme, vous avez la possibilité de l'envoyer par mail ou passer au guichet de la CNS. Une autorisation écrite vous sera donné.
  • vérifiez vos ordonnances et votre stock de médicaments.
  • Glisser vos ordonnances ( si jamais les valises avec les médicaments n'arrivent pas à destination )ainsi que la carte de sécurité sociale et attestation de la CNS dans une pochette à part
  • Demandez à votre médecin d’établir un rapport médicale attestant de votre état de santé et de la nécessité d’emporter vos médicaments à l’étranger.( injections..)
  • Pensez à protéger vos médicaments de la chaleur et de l’humidité, en les plaçant par exemple dans un sac isotherme. Si vous voyagez en avion, gardez-les dans votre bagage à main avec un certificat médicale attestant le besoin  médicamenteux.
  • Renseignez-vous avec votre médecin sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances, les ambassades peuvent également fournir une liste de médecins.

Troisième condition : Protégez-vous du soleil !

Et surtout, 

  • Protégez vous  du soleil, car certains produits des chimiothérapies sensibilisent votre peau. La combinaison soleil-chimiothérapie engendre une haute photosensibilité.
  • recouvrez vous de crèmes dans la moindre parcelle du corps même si vous allez juste pour un court moment déjeuner sur la terrasse
  • Couvrez-vous avec des habits. Sortez vos beaux foulards, chapeaux à larges bords
  • Accessoirisez- vous avec des lunettes de soleil un éventail
  • Rafraichissez-vous par l'hydratation et spray thermal

Indispensable dans votre valise !

  •  Papiers d’identité
  •  Médicaments
  • Copie du dossier médical
  • Produits solaires indice 50 et après soleil
  •  Lunettes de soleil
  •  Chapeau
  •  Maillot de bain
  • Tee-shirt, robe légère, short ou legging, coupe-vent, pour bouger un peu selon votre destination de vacances
  • Vêtements couvrants pour protection des UV et des moustiques (si ballades prévues)
  • Paréo multiusage: nouer en turban, s'enrouler dedans, drap de plage, se cacher du soleil
  • Biafine
  • Objet qui vous rassure dans des moments de blues( Photo, coussin, livre, souvenir...)
  • Spray anti-moustique
  • Trousse de secours adapté par votre médecin
  • Lecture et musique, ou autre chose qui vous fait du bien...comme des crayons couleurs pour dessiner
  • appareil photo ou caméscope afin de pouvoir partager  votre escapade avec les personnes de votre choix ou pour vous faire revivre ces bons moments à votre retour de vacances

Il ne reste qu'à vous souhaiter une chose maintenant ....

 De très bonnes vacances !

 

 

Comment