Re-vivre après un cancer

Une fois les traitements terminés, alors que la maladie s'éloigne, il n'est pas toujours évident de retrouver son équilibre de vie. Il est en effet fréquent de se sentir perdu et sans repère. C'est une période de transition normale. Pendant les traitements, vous étiez probablement tellement occupée à passer à travers chaque journée qu’il vous était difficile d’imaginer qu’ils finiraient un jour. Maintenant que tout est fini, vous avez des sentiments mitigés. Vous êtes contente, oui, mais peut-être soulagée et anxieuse à la fois.

AdobeStock_107430022.jpeg

Les questions tournent dans votre tête ? ’’Quel sera mon avenir?Comment recommencer à travailler’’…etc

Beaucoup de femmes décrivent cette situations après les traitements bien plus difficile que celle pendant les traitements.Elles sont confrontées à elles même pendant que la famille continue le rythme quotidien. Mais certaines femmes ont l’impression d’avoir perdu les repères, de ne pas savoir qui elles sont et ou elles vont…Une image qui me vient est celle de la personne qui est sur un quai les valises à la main, les trains passent…mais impossible de prendre le train , car on ne connait pas quelle destination prendre….

Au fur et à mesure, vous commencerez à voir plus claire et comprendre par ou vous êtes passée.

AdobeStock_85368945.jpeg

Allez-y lentement, donnez-vous du temps!

Même si les traitements sont terminés et les visites à l’hôpital beaucoup plus rares puisqu’elles se limitent aux examens et aux consultations de contrôle, même si les médecins sont confiants, le cancer reste une préoccupation constante.

En effet, toutes les angoisses ne disparaissent pas forcément après l’arrêt des traitements. De plus, la crainte d’une récidive de la maladie est toujours un peu présente. Chacun sait qu’il faut du temps pour obtenir l’assurance d’être vraiment tranquille.

En effet, toutes les angoisses ne disparaissent pas forcément après l’arrêt des traitements. De plus, la crainte d’une récidive de la maladie est toujours un peu présente. Chacun sait qu’il faut du temps pour obtenir l’assurance d’être vraiment tranquille.

Cette incertitude peut être difficile à vivre. Elle persiste comme une épée de Damoclès dont on ne parvient pas toujours à se libérer totalement. Il faut alors accepter de se donner du temps pour y parvenir, tout en profitant le plus possible des plaisirs de la vie.

Puis vient vous tombe le nom de SURVIVOR dessus, que certaines personnes apprécient pas parce qu’elles trouvent qu’elles ne s'appliquent pas à elles. Pour d’autres justement, il décrit expérience particulière qu’elles ont vécues. Survivor , ce mot les stimule et rayonne de la positivité.

AdobeStock_46754846.jpeg

Retrouver confiance en vous

Ayant terminé les traitements, les symptômes de fatigue, épuisement physique et moral , manque d’énergie sont bien fréquents. Il est normal, que la longue coupure , vous a fait perdre les repères…vous avez l’impression de tout commencer à zéro. Ne vous inquiétez pas et prenez-vous le temps. La
réadaptation, variable selon les personnes, est généralement nécessaire pour retrouver son rythme et son énergie.
La confiance en soi dépend également de l’image que l’on a de soi et du regard des autres. Or, le corps peut avoir souffert des traitements : amaigrissement, perte de cheveux, peau ternie figurent parmi les signes les plus visibles qui restent de la maladie, même si c’est temporaire.
Désormais que cette étape est passée, il est essentiel de recommencer à prendre soin de vous .

ADOBESTOCK_242561611.JPEG

Cherchez ce qui vous fait plaisir. C’est bon pour votre corps, pour votre image et donc pour votre moral.

Prendre soin de soi et de son corps constitue un bon moyen pour passer ce cap de réadaptation à la vie.

ET APRES ? Comment continuer sa vie ?

C’est comme si vous sortiez du tunnel et retrouviez la lumière. Un peu étourdie, puis peu à peu vous retrouverez du plaisir, saurez comme gérer les peurs, saurez faire des priorités, commencerez le sport, passerez des moments précieux en famille, savourez la vie comme avant ou même mieux encore…

Après avoir fait le point en profondeur est souvent l’occasion de donner un autre regard sur la vie.

AdobeStock_205579603.jpg

Alors, choisissez et n’hésitez pas à privilégier ce qui vous rend le plus heureux et à être le plus en accord possible avec vous-même. Cette nouvelle façon de voir, c’est ce que le cancer peut vous apporter de plus positif.

Sources : Société canadienne du cancer

Roche