Vous venez de faire une chimiothérapie ? Votre médecin vous a probablement prescrit une prise de sang, car vous risquez d'avoir des modifications de votre formule sanguine.Voici quelques explications ...

La moelle osseuse produit les cellules sanguines : plaquettes, globules blancs et rouges qui sont ensuite déversés dans le sang. Il s'agit d'un tissu très actif, car le sang est en renouvellement constant. Ces cellules se multipliant rapidement, elles sont très sensibles à la chimiothérapie. Toutes les molécules anti-tumorales peuvent entraîner une diminution transitoire du nombre de cellules sanguines.

 

hémato_sang.jpg

Cette diminution est connue. Elle débute habituellement une à deux semaines après la chimiothérapie. Sa durée est variable, mais habituellement de l'ordre d'une semaine. Cette diminution est habituellement pas toujours remarquée par vous. La baisse des cellules sanguines est souvent de courte durée, et même, si elle est importante, elle est de ce fait sans danger. Il ne faut donc pas s'affoler inutilement parce que les globules sont bas sur une prise de sang. Il faut cependant s'assurer que votre centre de traitement a bien eu la communication des résultats et qu'il n'y a pas de mesures particulières à prendre.

Les globules blancs-Leucocytes- les plus sensibles sont les globules blancs neutrophiles. Ils sont nécessaires à la lutte contre l'infection. Une diminution du nombre de neutrophiles s'appelle une neutropénie. Elle survient temporairement dans les semaines qui suivent le traitement. Si de la fièvre et frissons surviennent dans une période où les globules blancs sont bas, il faut prévenir urgente-ment votre médecin ou le service de soins , car il s'agit à ce moment de la neutropénie fébrile.Votre médecin jugera à ce moment du traitement adapté....antibiotiques et autre.  

Dans un autre cas, pour corriger la baisse des globules blancs ou pour empêcher qu'elle ne soit trop importante, votre médecin vous prescrira des facteurs de croissance des neutrophiles. Ces substances qui s'administrent en injection sous-cutanée, à domicile, sont des sortes d'hormones de la moelle osseuse qui la font se reproduire plus vite qu'à l'ordinaire.

La diminution du nombre de globules rouges et de l'hémoglobine -anémie-est plus rare. Elle peut survenir à distance du traitement. Cette anémie peut être responsable de pâleur, de fatigue, voire plus rarement de difficultés à respirer ou d'étourdissements. L'anémie nécessite une transfusion de globules rouges si elle est mal supportée. On peut également recevoir de l'E.P.O, en injection afin d'augmenter les globules rouges

La diminution du nombre de plaquettes s'appelle une thrombopénie. Les plaquettes sont nécessaires à la coagulation. La thrombopénie peut rarement entraîner des saignements (des gencives, du nez, des petites marques rouges sur la peau…). Elle est plus rare que la neutropénie. Si la thrombopénie est modérée, votre médecin se contente de surveiller le nombre de plaquettes. Parfois, des transfusions de plaquettes peuvent être nécessaires. Il n'existe actuellement pas d'autres pour augmenter les plaquettes.

Hors afin d'avoir tous ces résultats, il a fallu vous déplacer à l'hôpital ou dans un laboratoire pour faire votre prise de sang....Et ceci malgré d'autres effets secondaires comme la fatigue, faiblesse...

Sachez que depuis deux semaines, grâce aux partenaires du service -Picken doheem- se déplace chez vous.Ce qui est un gain d'énergie considérable pour vous qui êtes en traitement.

Lien vers: Picken doheem

Call-Center 24h/24 et 7j/7 : TEL :  8002 40 40

 

 

 

Comment