Le ganglion sentinelle est le premier ganglion lymphatique d’une ligne/ chaîne ou d’un groupe ganglionnaire vers lequel le cancer est le plus susceptible de se propager. Il est un précieux témoin pour l'éventuel extension du cancer.

Les ganglions filtrent la lymphe dans le la circulation lymphatique. Analyser le ganglion le plus proche de la tumeur donnera des informations pour la détection d'une éventuelle dissémination des cellules cancéreuses.  Elle permet non seulement d’éviter les curages ganglionnaires inutiles et de limiter les risques de lymphœdème, mais elle oriente aussi les médecins dans le choix des traitements.

Marquage et biopsie du ganglion sentinelle

Le médecin spécialiste en médecine nucléaire vous injectera une substance radioactive dans une région voisine de la tumeur ou à l’emplacement où on a enlevé la tumeur. Cette substance radioactive est absorbée par les vaisseaux lymphatiques et circule jusqu'aux ganglions lymphatiques. Cette intervention est généralement réalisée le même jour  que la chirurgie pratiquée pour enlever la tumeur primitive. Tout juste avant la biopsie du ganglion sentinelle, le chirurgien  injecte un colorant bleu dans une région près de la tumeur ou à l’emplacement où on a enlevé la tumeur pour le repérage.Le chirurgien utilise une sonde spéciale pour trouver les ganglions lymphatiques radioactifs ou pour chercher les ganglions lymphatiques teintés de bleu en raison du colorant. Il enlève ensuite le ganglion sentinelle par une petite incision au-dessus du groupe de ganglions lymphatiques situés le plus près de la tumeur primitive.Le ganglion sentinelle est ensuite expédié au LNS afin d’être analysé.

Que le ganglion sentinelle soit négatif ou positif, il est un facteur important dans le Pronostic. 

Ainsi,l'équipe médicale pluridisciplinaire décidera de l'orientation du traitement personnalisé ( radiothérapie,chimiothérapie ou hormonothérapie) afin de cibler le meilleur pronostic possible.

pour plus d'information

Comment